8 mars 2017 : journée des femmes

Quelques Palestiniennes

 

Khitam Saafin, présidente de l’Union des Comités de

femmes palestiniennes. L’ UCFP est une organisation de masse pour les femmes. Elle a été créée en 1980 en tant que cadre destiné à émanciper les femmes palestiniennes, à les organiser et à les soutenir en tant que femmes, à participer à notre combat national et à la réalisation de l’égalité complète des femmes palestiniennes.

 

 

 

 

Hanan Ashrawi, universitaire et première femme élue au Conseil législatif palestinien

 

 

 

 

 

Samia Al-Botmeh, dirige le Centre pour les Etudes de Développement à l’Université Birzeit et elle est professeur assistant d’économie

 

 

Aïda Touma-Sliman, une « wonderwoman » à la Knesset

La députée est une figure de proue du combat des citoyens arabes de l’État hébreu, malgré un double handicap : être une Arabe en Israël, et une femme dans un monde d’hommes, la Knesset. C’est grâce à son dévouement et sa grande énergie qu’elle a réussi à s’imposer

Vera Baboun, maire de Bethléem

 

 

Première femme à devenir maire de Bethléem, cette Palestinienne chrétienne veut être facteur de changement dans le contexte enlisé du conflit.

 

 

Le visage et le corps protégés pour éviter les piqures, trois Palestiniennes enfument des ruches sur des collines de Cisjordanie afin de produire un miel qui a changé leur vie et leur a permis de se réapproprier leur terre.

Des apicultrices palestiniennes, le 29 février 2016, à Deir Ballut